L'art au bout des doigts : jeu enfantin ou création d'une empreinte ?

Toutes les formes artistiques quelles qu'elles soient, engagent notre corps dans un processus créatif. Grâce à nos cinq sens alors en éveil, comment ne pas imaginer qu'une main soit le meilleur outil pour créer ?

Et ces mains ô combien précieuses, reflètent tant de choses. Notre histoire, nos expériences, un métier, une dextérité, un lien. Deux incroyables bijoux de technologie à piloter !


27 os. 5 doigts. 14 phalanges. 2 faces : palmaire et dorsale. 1 sens en éveil : le toucher !

Nous y pensons rarement, mais ce formidable outil de préhension, manié par les ligaments et tendons des muscles de la main et de l'avant-bras nous permet de réaliser des prouesses au quotidien.

Autant de fonctions cruciales qu'accessoires sont possibles grâce à l'agilité et la dextérité de nos 10 doigts.

De la fourchette portée à notre bouche pour s'alimenter, à la manipulation des objets pour explorer le monde, en passant par la communication pour s'exprimer ou lire (langage des signes, braille ou à "l'italienne"), cette extrémité corporelle est douée d'infinis talents.


Une symbolique naturelle et unique


En vérité, tout a commencé de nos mains. Souvenez-vous comme il était bon de manger avec nos doigts pour ne pas en perdre une miette, de transformer un murmure en cri d'un simple porte-voix pour enfin se faire entendre, d'applaudir à l'unisson pour remercier un artiste ou un héros du quotidien, de glisser sa main au creux de celle de l'être aimé pour ne faire plus qu'un.

Depuis des millénaires, symbole de justice, de prière ou de croyance, la main se lit entre les lignes, se forge avec le temps et les mouvements.


Un corps et son "duo de mains"


En bon pilote, notre esprit mène la danse, et avec l'âge notre dextérité grandit en se servant d'outils. Pianoter là, swiper ici, gribouiller de la main gauche, couper avec la droite ou conduire des 2. Mais avouons-le, la sensation de ce toucher, et de tout "commander" du bout des doigts n'est-elle pas jouissive ?

Il en va ainsi dans notre quotidien qui d'une empreinte s'ouvre toutes les portes.

A chaque extrémité de nos doigts : une cartographie unique, en relief qui identifie chaque être humain, nos empreintes.

De l'or au bout des doigts


C'est une richesse inestimable finalement qu'on ne remarque même plus. Il suffit alors d'un peu de plaisir pour retrouver toute son âme d'enfant. Le "fait main" et son lot de sourire "pas peu fier" qui raconte, que dis-je, qui hurle un "c'est moi qui l'ai fait" en dit long sur notre envie de créer, et de laisser notre empreinte. Quel que soit le contexte, nous avons tous eu un jour ce besoin de ressortir des placards une vieille machine à coudre, des aiguilles et une pelote en mohair, un vieux Nikon argentique, et pour ma part quelques pinceaux agrémentés aujourd'hui de papier cartonné pour le relief.


Comme elle est belle et douce cette spontanéité créative, enfantine et sincère. Toucher le monde de nos doigts habiles n'a jamais été aussi facile. Alors qu'allez-vous créer de vos propres mains ?


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout